Actualités

Journée mondiale de la Croix rouge : ces hommes qui ont dévoué tout pour aider les autres

today9 mai 2023

Arrière-plan
share close

L’humanité a célébré ce lundi, la journée mondiale de la Croix rouge et du Croissant rouge. A cette occasion soleilfmguinee.net est allé à la rencontre du président du Comité communal de la Croix rouge de Dixinn et en même temps délégué régional de Conakry. Dans cet entretien Basile Frangadouno parle de cette journée, des raisons qui l’ont poussé à travailler pour la Croix rouge, etc.

Soleilfmguinee.net : ce 08 mai marque la journée mondiale de la croix rouge et du croissant rouge. Parlez-nous de cette journée ?

Basile Frangadouno : aujourd’hui, c’est le 08 mai, la croix rouge célèbre dans le monde entier la journée internationale de la croix rouge. Et elle est là pour porter assistance à toutes personnes en situation de détresse sans aucune distinction de race, de nationalité, de sexe, d’ethnie, ou d’une quelconque appartenance politique ou idéologique. La croix rouge est pour tout le monde. Il a pour mandat de prévenir, d’alléger toutes circonstances de souffrance humaine.  

Soleilfmguinee.net : dans le cadre de la célébration de cette journée, qu’est ce qui prévu en Guinée ?

 Basile Frangadouno : d’abord, cette année la journée a été délocalisée. C’est à Kankan qu’ils sont en train de célébrer la journée internationale de la Croix gouge guinéenne. Ici, nous on a prévu de célébrer ça en différé. Nous allons organiser quelques activités pour porter assistance aux personnes en situation de détresse.

Soleilfmguinee.net : le thème retenu cette année est ‘‘Nous faisons tout avec le cœur’’, comment  le trouvez-vous?  

Basile Frangadouno : Je le trouve vraiment bien. Parce que tout ce que la Croix rouge fait, c’est avec le cœur. La croix rouge agit conformement aux  principes fondamentaux. L’humanité, impartialité,  la neutralité, l’indépendance, le volontariat, l’unité, et l’universalité. Donc, tous ce que la croix rouge fait, c’est avec le cœur. Nous pensons d’abord aux communautés vulnérable et nous cherchons toujours à aider nos communautés à se renforcer par des projets ou bien tel que nous menons au sein de la communauté. Le mouvement se porte même à créer l’amitié entre les peuples.

Soleilfmguinee.net : vous, qu’est-ce qui vous a poussé à vous engager avec la Croix rouge et comment ça se passe sur le terrain ?  

Basile Frangadouno : Très bien. Moi d’abord, quand jetais chef, je n’étais pas humanitaire. J’ai dit ce sont des actions menées par la croix rouge, c’est ce qui m’a beaucoup motivé à y adhérer. Parce que, toutes les activités  qu’ils mènent, c’est purement humanitaire. Ils ne font aucune différenciation entre les gens. Il n’y a pas d’ethnie, pas de discrimination. Ils sont pour tout le monde. Quand j’ai vu, cela  m’a beaucoup motivé. Je dis,  moi je vais venir pour aider les  démunis pour aider aussi les vulnérables pour servir humanité voilà. Ce qui m’a motivé à être dans la croix rouge.           

Soleilfmguinee.net : Quelles sont les difficultés que vous rencontrez dans l’exercice de votre travail ?

Basile Frangadouno : De fois, nous rencontrons des difficultés. Mais on essaye toujours de collaborer avec des autorités ou les personnes rencontrées sur le terrain. On dit que quand on est sur le terrain, on doit être coopératif, compréhensif, quand nous trouvons les difficultés,  on ne force pas la  situation.    

Samuel Demba Duolamou et Arry Camara pour soleilfmguinee.net

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%