Actualités

Journée mondiale de la Justice sociale : Boubacar Biro Barry de la COSATREG s’indigne contre les  conditions de vie  des travailleurs guinéens

today20 février 2023 13

Arrière-plan
share close

Le 20 février de chaque année l’humanité célèbre la Journée mondiale de la justice sociale. C’est une manière  de favoriser le dialogue avec les États membres de l’ONU, les partenaires sociaux, la société civile et d’autres parties prenantes sur les actions nécessaires pour renforcer un contrat social fracturé par la montée des inégalités, les conflits et l’affaiblissement des institutions censées protéger les droits des travailleurs à travers le monde. A cette occasion,  un de nos reporters a rencontré ce lundi le secrétaire général de la COSATREG. Boubacar Biro Barry s’indigne contre les  conditions de vie  des travailleurs en Guinée.

Célébrée cette année sous le thème “Surmonter les obstacles et libérer des opportunités pour la justice sociale”, la journée mondiale de la Justice sociale vise   à renforcer la solidarité internationale et à rétablir la confiance afin de construire une coalition pour la Justice sociale. Le secrétaire général de la COSATREG affirme que la justice sociale n’est pas de mise en Guinée. « Malheureusement  notre pays est dans une posture, j’avoue honnêtement je ne suis pas tout à fait fier du point de vue de la justice sociale. Le syndicat n’a même pas les moyens de sa politique, c’est ça la réalité. Il y a des petites complicités qui militent en défaveur des travailleurs », s’est offusqué Boubacar Biro Barry.

L’Assemblée générale des Nations Unies considère que le développement social et la justice sociale sont indispensables à l’établissement et au maintien de la paix et de la sécurité au sein des Etats. Ce responsable syndical évoque certains obstacles pour l’amélioration des conditions de vie des travailleurs guinéens. « L’accord signé, ils sont d’accord, mais de ce qui est de la mise en œuvre de ces accords là ça pose de réels problèmes, à tel point qu’aujourd’hui, nous avons des problèmes tant du point de vue du travail des enfants, tant du point de vue du traitement des travailleurs domestiques », martèle-t-il.

Ce syndicaliste reconnait des changements  opérés  ces derniers temps  pour le meilleur traitement des travailleurs en Guinée. «  Sur le plan du SMIG, il faut reconnaitre qu’y a eu de gros efforts. Le SMIG est respecté à 99 pour cent ça,  il faut le reconnaitre même les EPEA j’ai fait le constat récemment dans les 5 cinq communes » a-t-il félicité.   

La justice sociale contribue au meilleur fonctionnement des sociétés et des économies et réduit la pauvreté, les inégalités et les tensions sociales. Elle joue un rôle important dans la mise en place de modèles de développement socio-économique plus inclusifs et plus durables.

Amara Simba Sylla pour soleilfmguinee.net

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%