Soleil FM
Image default
Actualités Sociétés

Justice: le TPI de Mafanco relaxe Abdourahamane Sanoh pour délit non constitué

Le verdict  dans l’affaire Abdourahamane Sanoh, ancien coordinateur du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) est tombé ce mercredi 11 janvier 2023. Il a été relaxé par le parquet du  Tribunal de Première Instance de Mafanco “Pour des fins de poursuite et délit non constitué”. Il était poursuivi pour « Participation délictueuse à une réunion non déclarée ». Le procureur avait requis  dix-huit mois de prison avec sursis le lundi 8 janvier dernier.

La défense n’est pas surprise de cette décision du Tribunal. Maitre Mohamed Traoré affirme que le président du parquet est resté sur ses plaidoiries.

« Je pense que le tribunal est allé carrément  vers les plaidoiries que nous avons faites lors de la prétendante audience. Nous avons relevé lors de nos plaidoiries bien sur le législateur dit que les réunions publiques doivent être déclarées, mais ce législateur n’a pas indiqué la sanction qui encoure celui qui organise une réunion non déclarée. Donc il a compris que les réunions ont été faites et non pas été déclarées conformément à l’article 621 du code pénal. Mais il n’y a pas eu de sanction liée à cette obligation. Et la décision qui a été rendue met purement et simplement Sanoh hors de cause », s’est félicité  cet avocat de la défense.

Kannie Diallo pour soleilfmguinee.net

Laisser un commentaire

7  +  2  =