Actualités

L’enfer des migrants Africains au Maghreb : des Guinéens se constituent en sensibilisateurs

today1 août 2022 2

Arrière-plan
share close

Le Maghreb est devenu un passage obligé pour beaucoup de jeunes d’Afrique sub-saharienne qui veulent rejoindre l’Europe via la méditerranée. Le chemin est souvent périlleux et parsemé d’embuches. Des Guinéens y ont été refoulés et ils se sont continués en un mouvement dénommé : Les  Refoulés du Maghreb.

Les membres ont tenu une conférence ce lundi à la Maison de la Presse. Ils entendent sensibiliser en informant l’opinion nationale et internationale sur ce qu’ils ont vécu dans ces pays de l’Afrique du nord.

« Les pick-up que vous connaissez on pouvait être 37 derrière. C’est  les pick-up et on fait deux jours de routes. Il y a des gens qui pleurent au fait que c’est le comble de l’abomination. Des fois ils nous menacent avec leurs fusils en disant ”si tu ne te tais pas je tire dessus”! Ils nous arnaquent et nous envoient vers un barrage que leurs amis ont érigé et nous dépouillent  de tout », a raconté Mamadou Baldé, l’un des délégués du mouvement.  

La maltraitance est monnaie courante dans cette partie de l’Afrique. Mais qui sont ceux qui se livrent à ces pratiques ?

 « C’est vrai que si nous quittions la Guinée, certains d’entre  nous changent de vestes. Ils épousent  des  comportements animalesques. Donc, c’est vrai que vers le front, là où on appelle Juya et c’est en partance vers le Maroc, y a des Guinéens, c’est-à-dire des gens du même pays, ils te prennent, ils t’attachent comme des bœufs et t’obligent à appeler ta famille afin qu’elle verse de l’argent»,  narre Mamadou Baldé.   

Mamadou BALDE connait bien le chemin de la migration irrégulière. C’est pourquoi, il prodigue de conseils à ceux qui voudraient emprunter cette voie.

« J’ai essayé d’énumérer des conditions de vie pitoyable, minable et miséreuses que nous avons vécues là-bas. C’est aussi une manière de leur dire que là-bas, ce n’est pas l’Eldorado. Il y a la souffrance. Je vous ai dit que j’ai un ami qui a été arrêté dans  la toilette et l’autre dans le congélateur ».

Les Refoulés du Maghreb invitent l’Etat guinéen à créer des conditions nécessaires pour les jeunes pour qu’ils puissent rester sur place.

Amara Simba Sylla

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%