Actualités

Lutte contre la corruption: les écoles nids du phénomène accueillent des conférences débats

today9 décembre 2022 5

Arrière-plan
share close

Célébration ce vendredi 09 décembre de la journée internationale de lutte contre la corruption. C’est sous le thème ‘‘Unir le monde contre la corruption” que cette célébration a lieu cette année. A cette occasion, des conférences-débats ont été organisées aux Collège Coléah et Lycée 1er mars dans la commune de Matam. C’est sur une initiative de l’Agence nationale de lutte contre la Corruption et la Promotion de la bonne gouvernance. L’objectif consiste à expliquer le concept de corruption et sensibiliser élèves et enseignants sur cette pratique.

La corruption, phénomène mondial, est endémique en Guinée. Les établissements scolaires ne sont pas épargnés par cette pratique d’où la célébration de cette journée au Collège Coléyah et au Lycée 1er mars dans la commune de Matam. Le secrétaire exécutif adjoint de l’Agence nationale de lutte contre la corruption et la promotion de la bonne gouvernance a planté le décor.

« Nous estimons que les cas de corruption commencent  à partir de l’école. Nous pensons aussi que les élèves qui sont là aujourd’hui sont la relève de demain. Il faut les former. Il faut les sensibiliser pour qu’ils bannissent complètement les cas de corruption dans les écoles, l’achat des notes et autres. Parce que nous pensons aussi que celui qui achète les notes aujourd’hui demain peut faire la corruption à son poste et ce sont les fonctionnaires de demain », explique Mohamed KONATE.

La définition du concept, les formes, la prévention et la loi qui réprime la corruption ont été exposées à cette rencontre. L’achat des notes a été cité pour exemple. Souleymane BARRY, est élève.

« Les amis doivent apprendre les leçons. Parce que si tu apprends, tu mériteras ce qu’on te donnera comme note », conseille cet apprenant.

Le Directeur Communal de l’Education de Matam salue cette initiative des autorités de la transition. Ibrahima 2 BARRY.

« Dans le milieu scolaire, la corruption n’est pas seulement détourner de l’argent. Il y a aussi les différentes fraudes qui peuvent être  organisées par les enseignants pas que les élèves. C’est pourquoi, nous avons salué cette conférence et nous allons appliquer toutes les disposions pour mieux passer ce contenu : la lutte contre la corruption ».       

Des questions-débats entre élèves, enseignants et conférenciers ont marqué la rencontre. L’Agence en charge de lutte contre la corruption, a informé les élèves de l’opérationnalisation du  numéro vert 150 pour dénoncer toute forme de corruption en milieu scolaire.

Arry Camara pour soleilfmguinee.net

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%