Actualités

Mort de ‘‘Sans Loi’’ : « On a fait la prière Nafila ensemble », témoigne un des fils du défunt

today27 mars 2023 5

Arrière-plan
share close

Elhadj Ousmane Fatako Baldé connu sous le nom de « Sans loi », président de la Coordination nationale des Foulbhé et Haali Pular de Guinée est décédé dans la nuit du dimanche à ce lundi 27 mars 2023 à Conakry. Selon des témoignages recueillis sur place, l’homme d’affaires a fait un malaise. Ce lundi, des proches du défunt et plusieurs membres du gouvernement étaient à la maison mortuaire sise à Ratoma pour présenter leurs condoléances.


C’est un baobab qui s’est éteint dans la nuit de ce dimanche. Elhadji Ousmane Baldé, dit « Sans Loi » a tiré sa révérence après avoir effectué paisiblement la prière de 20h. Amadou Oury Baldé est l’un de ses fils. « Elhadji ne présentait aucune maladie. Parce qu’on  a fait la prière de Nafila  ensemble. Il était sur ses pieds. Il a prié normalement comme tout le monde. Après cela, il a reçu des invités à un moment donné, il a dit qu’il a un petit malaise. C’est après ça qu’ on a décidé de l’envoyer à l’hôpital Sino-guinéen. Arrivé là-bas, c’était à 23 heures et c’était ses derniers moments ».


Le Porte-parole des sages des quatre Coordinations régionales de Guinée garde de bons souvenirs du défunt. Gnouma Sory Léno. «  C’était un sage qui était franc, il était sincère, il était honnête et tout ce qu’il  faisait, il le faisait dans l’intérêt supérieur de la nation. Il tenait vraiment à l’unité, il tenait à la justice. Tout ce qu’il voulait, c’était de voir les Guinéens bénéficier des richesses de la Guinée au même pied d’égalité ».

 
Les membres du gouvernement et du CNRD se sont mobilisés massivement pour venir présenter leurs condoléances à la famille. Colonel Amara Camara est le ministre porte-parole de la Présidence de la République. « Le chef de l’État nous charge de vous dire d’accepter que c’est Dieu qui a donné et Dieu a repris. Il partage profondément  la douleur de chacun d’entre nous aujourd’hui. Le CNRD est au complet pour présenter nos sincères condoléances. Il a également apporté le prix de son linceul.  Ce n’est pas grand-chose ».

La levée du corps est prévue pour le jeudi 30 mars à 10H à la grande mosquée de Fayçal de Conakry. Ensuite, le corps d’Elhadj Ousmane Baldé sera rapatrié à Fatako, son village d’origine  où il sera inhumé le vendredi 31 mars 2023.

Kannie Diallo pour Soleilfmguinee.net

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%