Actualités

Morts des Guinéens dans un naufrage dans la méditerranée : le Président de l’Organisation guinéenne pour la Lutte contre la Migration irrégulière affligé

today8 mai 2024 20

Arrière-plan
share close

Une trentaine de jeunes guinéens ont péri dans un naufrage jeudi dernier alors qu’ils tentaient de traverser la méditerranée pour l’Europe. Le président de l’Organisation Guinéenne pour la Lutte contre la Migration Irrégulière est affligé par ce drame. Mohamed Diallo.

« C’est avec les médias j’entends que c’est sur les cotes sénégalais. Nous la dernière information c’était sur les cotes tunisiens, il y a eu 44 Guinéens qui ont pris départ pour la ville de sphax, en partance pour l’Italie. Donc, il y a eu le naufrage donc, 36 guinéens sont restés dans la mer, il y a eu 8 survivants. C’est vraiment une triste réalité, c’est déplorable parce qu’ils pensaient soutenir leurs familles ».

Selon plusieurs médias, une bagarre serait à l’origine de ce naufrage. Le président de l’Organisation Guinéenne pour la Lutte contre la Migration Irrégulière écarte cette thèse.

« En fait, ce sont les mouvements des vagues qui les ont emportés. Et ça se passe chaque fois quand les Gordias tunisiens les poursuivent, la chasse à l’homme parce que c’est ce qu’ils font. Dès qu’ils les voient en mer, ils engagent une poursuite de fois, ils sont payés par les Etats européens pour pouvoir empêcher les jeunes là de partir. Parce que ce sont eux qui percent les bateaux pneumatiques ».

Mohamed Diallo souligne que le manque d’emplois, l’absence d’un climat favorable sont entre autres causes qui poussent les jeunes à quitter le pays à la recherche du bonheur.

« Pas mal des jeunes d’aujourd’hui vivent à la merci de leurs parents, et le jeune guinéen ne voudrait pas mais à la base, le jeune guinéen à tendance d’être autonome. Le manque d’emploi, et  le manque de sécurité sociale, , il n’y pas un espoir, un mode de vie près-établi par l’Etat ».

En plus de ces trente-six morts par naufrage, quatorze autres jeunes guinéens sont portés disparus depuis février dernier. Le président l’OGLMI invite la jeunesse à privilégier la voie régulière pour la migration.

 

Mamadou Alpha Barry et Samuel Demba Duolamou Pour le www.soleilfmguinee.net

Écrit par: Soleil FM

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%