Actualités

Oh, que nos ministres sont épatants !

today11 avril 2023 3

Arrière-plan
share close

C’est officiel !

Aucune chance de s’ennuyer dans ce pays. Cependant, ont à toutes les raisons du monde de se mettre en  colère.

Décidément, ces ministres du gouvernement Goumou ne cesseront jamais de nous surprendre.

Mieux, ils trouvent toujours la réponse ailleurs.

Après la thèse du surpeuplement soutenue par notre belle et très chère ministre de la Pêche, de l’Aquaculture et de l’Economie maritime, c’était au tour du patron du département en charge de l’Agriculture et de l’Elevage de nous faire savoir que si l’alvéole d’œuf est aujourd’hui vendu jusqu’à 60.000 GNF sur le marché, c’est la faute à la Russie qui a envahi l’Ukraine.

Le mais serait manquant sur le marché guinéen, parce qu’il y a la guerre en Ukraine !

Le mais qu’on peut très bien travailler chez nous. Qu’on sème même dans notre propre concession. La question des engrais n’est peut-être jamais  loin. Les Guinéens sont conscients que c’est bien une situation que la transition a hérité des anciens régimes, ce défi d’abord de l’autosuffisance alimentaire des hommes. Mais n’empêche qu’après plus d’une année d’exercice qu’on n’accuse plus les prédécesseurs pour cela.

D’ailleurs, l’exécution rapide des travaux de construction des différentes voiries depuis le 05 septembre en font foi.

Mais ce n’est pas tout, le ministre n’a pas non plus de réponse magique à la prolifération des chiens errants à Conakry. Je suis désolée, l’abatage n’est pas forcement une alternative. En fait, c’est juste dommage que même dans ce domaine, la Guinée ne réponde pas aux normes internationales.

On passe !

J’imagine que le ministre vendeur de bois mort va lui nous proposer mieux que la communication éolienne !

La fléchette de Fatoumata Harouna

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%