Actualités

Pour une fois, la CEDEAO n’est pas gendarme !

today9 août 2023 9

Arrière-plan
share close

Pour l’approvisionnement de la France en uranium, la CEDEAO doit elle massacrée ses contributeurs ?

Quelle va être la nouvelle démarche désormais de l’institution sous régionale ?

Après tout le boucan qu’on a vu, la question mérite bien sa place. Quelle est la dernière arme qui reste à la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest. Oh que dis, le syndicat plutôt des chefs d’état de la sous région ?

On est pas pressé, peut-être qu’on a même pas envie de passer à l’action et que tout ceci n’était que du bluff. 

48H après l’ultimatum lancé à la junte nigérienne toujours rien et les militaires au pouvoir semblent plutôt se radicaliser. D’où la fermeture de l’espace aérien du pays occasionnée par ce climat de méfiance qui ne dit pas son nom entre ce pays du sahel et certains de ses voisins. 

Ce n’est pas comme si c’était des soutiens qui leur manquaient. ce sont maintenant les populations, de simple civils qui se chargent de s’assurer que rien n’arrive aux hommes en treillis, locataire du palais présidentiel de Niamey.

De l’autre côté, les missions et les coups de fil semblent se multiplier.

L’ancien président nigérien, Mahamadou Issoufou apparemment proche du numéro un des putschistes qui est son ancien chef de garde semble jouer pour lui ou faire l’intéressant. Il faut passer par là, sinon rien. 

Pourtant, tout portait à croire que les discussions iraient vite après la fin de l’ultimatum surtout après que les chefs d’état-major aient bouclé le plan d’intervention depuis vendredi 4 août à Abuja. 

On peut bien comprendre le tourment des présidents Nigérian, Béninois, Ivoirien et Sénégalais.

Quant à l’image de l’institution sous régionale et de son président, le nigérian Bola Tinubu, je crois qu’il n’en souffrirons pas plus que la population nigérienne avec le déploiement militaire. Ciblé soit il.

La CEDEAO a tout besoin de murir ses décisions avant d’aller la prochaine fois avec les discours va t-en guerre contre un de ses membres fondateur.

Pour l’Africain mur, c’est la sagesse et cette organisation existe depuis mai 1975, suite à la conférence de Lomé. 

Il est de coutume ici que les mensonges vieux de plus de 40ans restent une vérité. La CEDEAO est elle prête à offenser cette tradition en se laissant agir pour un intérêt outre que celui des populations ouest africains ?

Que l’Africain cesse d’etre un puits vide ou une pierre qui doit batir le destin d’outre mer.

Voyez vous, nous sommes une communauté économique de développement et non, une communauté de confrontation armée. 

Le dossier du Niger est un problème de politique intérieure. 

Lorsque les djihadistes avaitent commencé à se pavaner dans le sahel, c’est là que la CEDEAO devrait intervenir militairement mais, elle est restée muette, sourde et complètement aveugle. 

Pour une fois, la  CEDEAO n’est pas gendarme.

La fléchette de Fatoumata Harouna 

Écrit par: Soleil FM

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%