Actualités

Quand la décision du ministère des transports fait tomber à l’eau les projets de fête !

today1 avril 2023 3

Arrière-plan
share close

Eh, attention hein ! qui m’a dit que tous les projets étaient aux couleurs de la fête. Est-ce qu’ils sont même à l’eau ? Parce que le Guinéen est très fort en volte-face. Il a la capacité de se créer des issues quand ça bouche par-ci ou par-là.

En attendant, c’est une bonne excuse pour ceux dont les projets se sont retrouvés dans l’eau par inadvertance. Puisqu’en plus de la conjoncture et du Ramadan, voilà cet autre problème qui vient se trouver une place dans la liste dz ceux existant déjà : je voudrais rappeler qui n’est nul autre que la problématique du transport avec les motoctclistes et conducteurs de Tricycle communément appelés Bombonna.

A cause du transport, voilà maintenant, il y en a qui n’auront plus droit aux jolis habits de fête. Au lieu de penser a économiser désormais à cause du Ramadan, cet argent sera reconduit pour compléter le transport avec la nouvelle décision du département de Felix Lamah.

A part peut être les agents de la police routière pour qui c’est carrément la traite, s’il faut économiser, ce serait pour acheter une moto et là encore si on ne vous confond pas bien sûr à un conducteur de taxi-moto ou alors si les moyens vous le permettent, s’acheter une voiture et bonjour les bouchons.

Je sais, c’est trop tôt pour parler de fête maintenant, mais j’en connais qui sont déjà dans les préparatifs.

Donc c’est mort, il y en a qui n’aurons finalement pas de nouvelles robes ou nouveaux boubous. Cotisons plutôt pour autre chose. Puis si vous avez un conducteur de taxi-moto ou de tricycle, les belles formules ne manqueront plus. On m’a arrêté, les policiers m’ont m’ont verbalisé j’ai passé la journée à la fourrière. Les recettes et les promesses vont prendre leur coup.

Alors prudence !

Et il est clair pour nous autres qu’on ne peut pas compter sur les transports en commun, les mototaxis ne sont plus autorisés à franchir le pont 08 novembre, les agents de la police routière sont si contents de la décision que ça commence à irriter les conducteurs de tricycles qui font payer à leur tour aux pauvres citoyens le double du tronçon pou compenser les pertes parce que l’Etat ne sait pas le faire.

C’est le Ramadan couplé au Carême, il y en a qui sont souvent de mauvais poils et donc tout le monde cherche à se défouler sur son prochain même si ce dernier n’y est pour rien dans son malheur.

La fléchette de Fatoumata Harouna

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%