Actualités

Ratoma : la mairie très ferme par rapport aux opérations de déguerpissement des emprises publiques

today7 avril 2023

Arrière-plan
share close

Le coup d’envoi des opérations de déguerpissement des encombrants physiques a été lancé ce mercredi, 05 avril 2023 à Conakry. À Ratoma, les occupants des voiries publiques ont été sommés de démanteler leurs conteneurs sous la pression de la puissance publique. L’opération est pilotée par le maire, Alpha Oumar Sacko avec l’accompagnement des agents de maintien d’ordre de sa juridiction.

Le rond-point d’Hamdallaye a servi de point de départ à ces opérations. Les encombrants physiques installés le long de la voie publique, ont été enlevés par leurs propriétaires sur instruction des agents. Boubacar Barry, est l’un des occupants : « J’ai été installé ici par la commune. C’était à l’occasion d’un cadre de rencontre à la mairie. Chacun de nous a payé presque 3 millions de francs guinéens avant d’être installé après ils nous ont dit qu’ils vont nous livrer les reçus », a-t-il mentionné.   

 Almamy Ibrahima Soumah, dénonce ce qu’il appelle le non-respect de l’autorité de l’Etat. Ce conseiller communal de Ratoma déplore l’attitude des populations qui attendent le dernier moment pour se mettre en règle : « Nous avons constaté avec beaucoup de regrets qu’il y a des citoyens qui ne veulent pas enlever. Mais, nous allons continuer. Il faut qu’ils sachent que ce que nous faisons, c’est pour eux et les autres citoyens», a réitéré le chef de mission d’opération.

Après les opérations de libération des voies publiques, sous le régime déchu, le chef de quartier Hamdallaye mosquée dit qu’il ignore comment ces lieux ont été occupés à nouveau. Mohamed Soumah promet de prendre ses responsabilités : « Je pensais que ce sont les responsables qui les ont installés ici mais c’est eux-mêmes qui sont venus s’installer. Et jusque-là, personne n’est venu me monter un document signé par le Maire. Maintenant, quiconque s’installe ici, je vais aller informer la commune », a-t-il promis.

Les voiries publiques ne sont pas les seules concernées par ces opérations : « Aujourd’hui, c’est un lancement. Cette opération doit être pérenne. Elle va continuer dans toute la commune de Ratoma, et après les voiries publiques, nous allons rentrer dans les quartiers pour libérer les encombrants », déclare le maire Alpha Oumar Sacko.

Samuel Demba Duolamou pour Soleilfmguinee.net

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%