Actualités

Ratoma: les habitants  de Dar-Es-Salam vivent mal à cause de la décharge (constat)

today1 février 2023 16

Arrière-plan
share close

Les riverains de la décharge de Dar-Es-Salam continuent de se plaindre de la fumée et des odeurs que dégage ce dépotoir d’ordures. Les habitants soutiennent qu’ils sont tout temps malades. Après avoir plaidé sans succès les régimes précédents pour que cette décharge soit déplacée, ces citoyens sollicitent l’intervention du président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya.  

Une fumée suffocante et une odeur nauséabonde accueillent les visiteurs de la décharge de Dar-Es-Salam dans la commune de Ratoma. Ibrahima Sory SOUARE, la quarantaine, vit avec sa famille depuis des décennies auprès de ce dépotoir. Il s’en plaint.

«Moi et ma famille nous sommes là  de plus de 20 personnes nous vivons ici et la fumée nous fatigue vraiment. Regardez là où ils viennent pour déposer ces ordures, même les autres quartiers voisins Bambéto et Hamdallaye se plaignent.  Donc, nous sommes les seuls à souffrir. Nous demandons vraiment à l’Etat de venir déplace ce dépotoir », sollicite cet habitant.   

Mariama CAMARA riveraine abonde dans le même sens. Elle plaide les nouvelles autorités pour qu’une solution définitive soit trouvée face à ce problème. 

« La fumée est partout. Pour nous mettre à l’abri, nous restons à la maison ou utilisons les masques. Nous sommes malades tout temps. Mais où partir? Nous n’avons pas les moyens de trouver une autre demeure. Sinon personne ne veut rester dans un tel endroit. Nous demandons au colonel Mamadi Doumbouya de nous aider à sortir de cette situation ».

Le chef de ce secteur, s’est aussi exprimé.

«Nous qui vivons dans cet endroit, nous mourons à petit feu à cause de la fumée. Depuis le temps d’Alpha, nous avons sollicité qu’ils dégagent ce dépotoir en vain. Nous souffrons vraiment.  Nous demandons à l’Etat de tout faire pour dégager cette décharge.  Nos enfants toussent beaucoup», fait savoir Mamadou Bobo DIALLO.

Le gouvernement sous le régime Alpha Condé avait sommé les riverains de quitter les lieux. Mais beaucoup ont refusé l’arguant qui leur a été proposés.

Mariama Sadjo C amara pour soleilfmguinee.net

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%