Soleil FM
Image default
Actualités Cultures Sociétés

Tourisme : des étudiants à la découverte des sites sur les îles de Loss

Comment  rehausser le niveau d’expérience de la jeunesse guinéenne en découverte des sites touristique ? C’est dans cette perspective que les responsables de l’université General Lansana Conté de Sonfonia ont organisé une sortie lyrique en collaboration avec les étudiants du département philosophie, concentration criminologie. Objectif, faire la découverte des îles de Loss.

À moins d’une demi-heure de Kaloum en pirogue, les iles de Loos sont situées au large de la capitale Conakry, et sont au nombre de trois, à savoir Kassa, Room et Fotoba. De parfaits endroits pour se relaxer sans avoir des heures de voyage. Mais quelle est historique du beau paysage de Kassa, Révèrent père Constant Charles Kandet nous a orienté.

« L’île qu’on appelle aujourd’hui Kassa, au départ ce ne t’ai pas Kassa. Avant la colonisation, cette île fut habiter par des pêcheurs mading et téminet, ce sont les premiers habitants de cette île. La découverte fut faite par des portugais. Quand ils sont arrivés c’était la montucule possitique, ce ne t’ai pas encore exploité. Maintenant Kassa, en portugais veut dire la case. Maintenant Case par déformation c’est devenu Kassa ».

Bien avant que ça ne soit l’objet d’échange entre l’administration coloniale française et l’administration coloniale britannique, Pourquoi on l’appelait l’ile de Loos ? Reverent père Constant Charles Kandet a répondu.

« Les habitants qui étaient là, étaient des animistes. Ayant constaté cela, ils ont dit Loss. Quand les français sont venus, ils ont traduit ce terme portugais en français, ils ont dit îles de Loss ».

Une belle balade permet de faire le tour de ces îles et de découvrir les villages environnants ainsi que d’anciens bâtiments des socialistes mais aussi des mines de bauxites en témoignent ces étudiants. Lansana Touré et Aissata Diakité.

« Cette découverte sur l’île de Kassa, ça m’a beaucoup impressionné parce qu’aujourd’hui c’est la 6ème commune de la ville de Conakry. On a découvert ici la 10ème église et également la première usine de bauxite », a indiqué Lansana Touré, étudiant.

« On a vu des choses que je n’avais même pas l’habitude de voir. Il y avait des prisons, c’est pour vous dire que les colonisateurs ont passé par là. Ce qu’on a appris aujourd’hui c’est énorme », s’est réjoui Aissata Diakité, étudiante.  

Pour ce philosophe Bamba Ansoumane, l’université est un endroit où les étudiants doivent découvrir et  connaitre.

« L’université c’est un lieu qui ne doit pas se limiter entre les quatre murs. Donc, il ne s’agit pas d’enseigner seulement des cours. Il faut aussi envoyer les étudiants sur le terrain pour découvrir la spécificité surtout la particularité de la Guinée et aussi la diversité culturelle de notre pays. Donc, c’est un atout pour nous et j’encourage tous nos collègues de faire la même chose. Le fait que l’étudiant apprécie, ils sont formés et éduqués en fonction de ça, ils auront d’amour pour leur pays ».

A noter que cette sortie lyrique des étudiants s’est terminée par une marche de découverte. Des endroits idéals pour passer une journée au calme et loin des bruits de Kaloum.

Laisser un commentaire

2  +  1  =