Actualités

Un conducteur de tricycles à un policier à Kipé : « Je préfère mourir que de laisser la clé de ma moto »

today29 mars 2023 3

Arrière-plan
share close

La  police  routière sur le tronçon Madina-Sonfonia  continue de mettre la pression sur les conducteurs de tricycles par rapport aux mesures prises par le ministère des Transports. Ce mercredi, un de nos reporters a assisté à Kipé à  une scène d’altercation   entre des agents et  des conducteurs de ces engins roulants.  

« Je préfère mourir que de laisser la clé de ma moto », c’est une réponse d’un détenteur de tricycle ce mercredi à Kipé dans la commune de Ratoma arrêté par un policier parce qu’il a cinq passagers à bord. «  Je suis resté sur les rangs, un policier est venu brusquement et j’étais sur le goudron, il me dit on ne prend pas deux personnes devant, je lui ai répondu  qu’on a lu le communiqué et cela n’est pas entré en vigueur pour le moment.  Je ne veux pas donner ma moto. Quand je donne, ils vont envoyer  à la fourrière pour demander de payer 200 milles ou 500 milles GNF», renchérit Aboubacar Soumaoro, conducteur de tricycle.

Ansoumane Condé, coordinateur adjoint  des brigades nationales, chargées des opérations de service moto était présent. Il accuse les conducteurs de tricycle d’anarchie dans la circulation. « On est-là pour les doubles files, s’ils grattent les véhicules des gens, ils rentrent dans les quartiers. Parce que les tricycles sont là seulement pour faire des bavures dans la circulation, dont les policiers sont là pour faire leur travail, les passagers ne sont pas en sécurité ».

Sékou Keïta, l’un des passagers d’Aboubacar Soumaoro a observé la scène. Il a fustigé le comportement des policiers. « À ce que je viens de voir, c’est quelque chose qui est déjà stressant. Et ce n’est pas le fait qu’il a été arrêté, mais c’est la façon dont il a été arrêté. C’est une situation qui est très délicate »

Aux dernières nouvelles, on apprend que le conducteur du tricycle et un membre du syndicat ont été mis aux arrêts par la police.

Kannie Diallo pour soleilfmguinee.net

Écrit par: Razakou Moussa

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%