Actualités

Un sommet pour sortir l’Afrique de la crise et financer son développement

today17 mai 2021

Arrière-plan
share close

Le président français Emmanuel Macron réunit mardi dirigeants africains et européens, ainsi que des institutions multilatérales, pour tenter de trouver des solutions inédites à la crise de financement d’une Afrique qui aspire à maîtriser son développement et à s’extraire du piège de la dette.

Ce « Sommet sur le financement des économies africaines » accueillera à Paris au Grand Palais ainsi qu’en visioconférence une trentaine de chefs d’Etat et de gouvernement, et des dirigeants d’organisations internationales. 

L’idée de cette conférence a germé à l’automne, quand le Fonds monétaire international a calculé que l’Afrique risquait de se heurter à un déficit de financement (« financial gap« ) de 290 milliards de dollars d’ici 2023.

Certes, la croissance du continent, qui a connu sa première récession en un demi-siècle l’an passé (-2,1%), devrait rebondir de 3,4% en 2021 et de 4% en 2022. 

Le moratoire sur le service de la dette publique mis en place dès avril 2020 à l’initiative du Club de Paris et du G20 a également permis de donner un peu d’air, en suspendant le paiement de 5,7 milliards d’euros d’intérêt au bénéfice d’une cinquantaine de pays.

Et le G20 a réussi à convaincre la Chine, de loin le plus gros créancier bilatéral du continent, et les créanciers privés, de prendre part aux futures renégociations de dette. 

Mais cela ne suffira pas. « Nous ne pouvons pas faire avec les recettes d’hier » alors que « nous sommes collectivement en train d’abandonner l’Afrique à des solutions qui datent des années 60« , a estimé Emmanuel Macron fin avril, appelant à un « New Deal du financement de l’Afrique« . 

Et le chef d’Etat français de mettre en garde contre le risque d’un effet boomerang, entre « réduction des opportunités économiques« , « migration subie » et « expansion du terrorisme« . 

Sans parler de la pandémie de Covid-19. Le continent ne déplore que 130.000 morts mais « seule une victoire totale, incluant pleinement l’Afrique, pourra venir à bout de cette pandémie« , ont mis en garde 18 dirigeants africains et européens dans une tribune publiée dans Jeune Afrique mi-avril.

Écrit par: soleilfm

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%