Soleil FM
Image default
Actualités Sociétés

Madina: la réparation de téléphones et ordinateurs, une source de revenue pour les diplômés sans emploi

Les réparateurs de téléphones et d’ordinateurs sont convoités à cette ère du numérique. Au marché Madina, dans la commune de Matam par exemple, ils sont nombreux les jeunes diplômés sans emploi qui optent pour cette profession.

Ces jeunes sont pour la plupart sortis des institutions d’enseignement supérieur du pays. Pour joindre les deux bouts, ils se sont lancés dans la reparation des telephones et ordinateurs. Papany Bangoura est l’un d’eux.

“Je n’ai pas choisi ce métier, c’est ce métier qui m’a choisi et je l’ai appris nulle part. Plus ou moins, y a des clients compréhensifs et y a les des clients qui ne comprennent rien. Mais ça va, on s’adapte avec. Le prix dépend de la réparation, plus la panne est compliquée plus le prix sera élevée” a-t-il expliqué.

Ce métier soulage aussi les citoyens dont les appareils sont souvent victimes de panne. Mamadou Dian Sow est client. “C’est l’écran qui est endommagé et l’anti-casse qui est derrière aussi. Et j’avais confiance, compte tenu des appareils qui sont là, c’est des professionnels et en plus la réparation ne tarde pas.” souligne ce client. 

Aboubacar Camara maintenacier explique en quoi consiste son activité. “Je répare les ordinateurs, j’installe, je vends et puis j’arrange les gens à distance. C’est-à-dire quand tu es bloqué et ton ordinateur à un problème, je te donne un coup de main” rappelle ce technicien.

En plus de son métier de réparateur de téléphone, Papany Bangoura  pratique egalement le troc des telephones. “Le troc, ça dépend des téléphones, le prix se fixe selon l’état de l’ancien téléphone que vous avez c’est plus facile. Ça vous permet de ne pas dépenser beaucoup  plus d’argent”.

Grace à ce métier beaucoup de jeunes arrivent à monter de petites affaires pour joindre les deux bouts.

Kannie Diallo pour soleilfmguinee.net

Laisser un commentaire

58  −    =  51